Cohn-Bendit déclare sa flamme à Macron... et se voit écarté d'Europe 1 durant la présidentielle

Cohn-Bendit déclare sa flamme à Macron... et se voit écarté d'Europe 1 durant la présidentielle© ALAIN JOCARD Source: AFP
Daniel Cohn-Bendit et Emmanuel Macron, lors d'une conférence à SciencesPo Paris, en juin 2016

La participation du célèbre écologiste à la matinale d'Europe 1 va être suspendue, durant le mois d'avril, en raison d'une tribune pro-Macron qu'il a cosignée. La radio estime en effet que le CSA pourrait le considérer comme un soutien d'En Marche !.

Partisan politique ou animateur radio, il faut choisir ! A partir du 10 avril et pour deux semaines, Daniel Cohn-Bendit sera privé d’antenne sur Europe 1, a annoncé l’animateur de la matinale Thomas Sotto, le 8 mars. En cause : la sympathie affichée par l’ex-eurodéputé Europe Ecologie Les Verts (EELV) et chroniqueur radiophonique pour Emmanuel Macron, prétendant à l’Elysée.

«Nous choisissons Emmanuel Macron en positif, pour ce qu’il impulse et permet d’envisager : la mobilisation des sociétés française et européenne, hors des totems hypnotiques et des fétiches rassurants, afin qu’elles saisissent la chance de sortir des modèles finissants», avait co-écrit avec d’autres écologistes Daniel Cohn-Bendit, dans une tribune parue dans Le Monde du 6 mars.

Une prise de position sans équivoque déplorée par le chef de la matinale d’Europe 1. «Ce soutien ne m’arrange pas du tout parce que, ce que j’aimais chez vous, c’était votre côté libre, indépendant et grande gueule. Là, vous voilà militant, dans le troupeau», a regretté Thomas Sotto, le 8 mars. Le CSA, a-t-il expliqué, pourrait considérer les prises de parole de Daniel Cohn-Bendit comme celles d’un partisan d’En Marche !, à cause de de sa tribune. Or, l'autorité française de régulation de l'audiovisuel impose aux médias de respecter des règles rigoureuses en matière de temps de parole des candidats à l’élection présidentielle.

Lire aussi : Un chroniqueur s'en prend ouvertement à Daniel Cohn-Bendit sur NRJ12

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales