L'UDI retire à son tour son soutien à François Fillon

- Avec AFP

L'UDI retire à son tour son soutien à François Fillon
François Fillon et Jean-Christophe Lagarde (à droite), photo ©DOMINIQUE FAGET / AFP
Suivez RT France surTelegram

L'UDI a décidé de retirer son soutien à François Fillon, son président Jean-Christophe Lagarde demandant aux Républicains de changer de candidat, vendredi le 3 mars dans une interview à «Ouest France». François Fillon apparaît de plus en plus seul.

«Nous demandons solennellement aux Républicains de changer de candidat, faute de quoi nous ne saurions poursuivre cette alliance dans un tel aveuglement», déclare Jean-Christophe Lagarde. «Chacun sait, qu’à son corps défendant, François Fillon est devenu un danger pour l’alternance et donc pour la France», ajoute le président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI).

«Chacun sait, qu’à son corps défendant, François Fillon est devenu un danger pour l’alternance et donc pour la France», juge le dirigeant centriste.

L'alternance, «dans une alliance avec LR, nous la souhaitons toujours», précise-t-il avant d'ajouter : «Mais cette alternance n’est plus possible avec le candidat actuel qui nous conduit à un échec certain dont notre pays ferait les frais».

Rappelant qu'il respectait la présomption d'innocence, Jean-Christophe Lagarde a fait valoir pour justifier sa décision que le débat politique n'était «plus là».  «L’instruction judiciaire qui est en cours fait qu’il ne peut même plus défendre et faire entendre aux Français le projet d’alternance qui est le nôtre».

Initié par Bruno le Maire, l'épidémie des départs prend de l'ampleur, accéléré par la démission de Thierry Solère, rien moins que le porte-parole de François Fillon et, entre autres, une partie des «Jeunes pour Fillon».

Le candidat, qui se retrouve très fragilisé, a appelé ses partisans à venir «très nombreux» le soutenir au meeting du Trocadéro le 5 mars 2017, leur demandant «de résister» avec la «force calme». Ne vous laissez pas faire, ne laissez personne vous priver de votre choix», martèle-t-il dans une vidéo publiée sur Twitter. 

De fait, les électeurs de François Fillon pourraient être le dernier rempart du candidat.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix