«La démocratie doit respirer», selon Bernard Cazeneuve, qui ne se présentera pas aux législatives

- Avec AFP

«La démocratie doit respirer», selon Bernard Cazeneuve, qui ne se présentera pas aux législatives© Philippe Wojazer Source: Reuters
Bernard Cazeneuve à son arrivée à Matignon le 30 janvier

Le Premier ministre a confirmé le 6 février qu'il ne serait pas candidat aux élections législatives et a réaffirmé son souhait que Benoît Hamon rassemble les socialistes pour que les «progressistes» se retrouvent au second tour de la présidentielle.

«Les Cherbourgeois m’ont fait l’honneur de m’élire député de la Manche à trois reprises et j’ai exercé ces fonctions pendant dix ans avec passion», a déclaré Bernard Cazeneuve dans un entretien qu'il a accordé au journal La Presse de la Manche, daté du 6 février. Interrogé sur sa décision de ne pas se présenter aux élections législatives, il a expliqué que «les mandats [devaient] tourner, la démocratie [devait] respirer», ajoutant qu'il s'agissait là d'«une conviction profonde» mais aussi d'«une attente légitime de nos concitoyens».

Le Premier ministre, qui soutiendra le candidat socialiste qui sera désigné pour la 4e circonscription, a assuré notamment que sa présence à Cherbourg, «différente mais bien réelle, témoignera[it] de cet enracinement».

Sur le plan national, le chef du gouvernement réaffirme qu'il soutient Benoît Hamon, qui a remporté la primaire le 29 janvier et a été officiellement investi comme le candidat du Parti socialiste le 45 février pour la présidentielle. Le Premier ministre souhaite qu'il «trouve les mots, les gestes pour rassembler les siens». 

«Il faudra aussi que tous les progressistes se retrouvent au second tour. Rendre cela possible, c’est aussi ma difficile mission», a-t-il ajouté, invoquant «le seul souci de l’intérêt général» dans «un moment historique particulier» face notamment à la «montée des populismes».

Lire aussi : Bernard Cazeneuve a vanté la «constance» de la France dans le dossier syrien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.