Quand un élu FN se fait arracher le micro des mains par la présidente PS de la région (VIDEO)

Quand un élu FN se fait arracher le micro des mains par la présidente PS de la région (VIDEO)© Capture d'écran de la vidéo de ‏@jleonardelli_fn

Le 3 février, en plein conseil régional d'Occitanie, l'élu FN Emmanuel Crenne s'exprimait sur ses racines italiennes, en profitant pour critiquer le PS, lorsque soudain la présidente socialiste de la région lui a arraché le micro des mains.

L'élu Front national (FN) Emmanuel Crenne avait visiblement des choses importantes à dire aux socialistes lors du conseil régional d'Occitanie : «Et je voudrais répondre à monsieur Bergeon qui nous parle de racines espagnoles. Moi, mon arrière-grand-père, il a fui le fascisme en Italie. Il était italien et il a mal vécu en France. J'en suis le résultat. Et figurez-vous que mon grand-oncle est mort fusillé par les SS et que vous les socialistes, vos prédécesseurs ont voté les pleins pouvoirs à Pétain et vous avez voté pour…» Le frontiste n'a pas pu poursuivre car Carole Delga, présidente socialiste de la région, sortant de nulle part, lui a arraché le micro des mains, le coupant au beau milieu de sa tirade.

Un geste qui a indigné jusqu'à la première vice-présidente du conseil régional et présidente du Parti radical de gauche (PRG) Sylvia Pinel : «C'est indigne. Indigne !», a-t-elle lancé, tandis que des députés FN scandaient : «scandaleux !». 

Carole Delga a ensuite suspendu la séance. Pour Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire et conseiller régional FN, ces méthodes sont dignes de la «Corée du Nord».

Julien Sanchez a également posté une vidéo sur son compte Twitter sur laquelle on le voit se faire arracher son téléphone des mains, alors qu'il est en train de filmer. 

La présidente PS du conseil régional Carole Delga a fustigé ces élus «qui cherchent volontairement l'incident comme stratégie politique pour faire le buzz».

Lire aussi : Décision de Hollande : une élue FN dénonce la censure des réactions frontistes sur France Bleu

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.