Marseille : deux policiers en tenues traditionnelles islamiques pour arrêter un trafiquant (VIDEO)

Marseille : deux policiers en tenues traditionnelles islamiques pour arrêter un trafiquant (VIDEO)© Capture d'écran Twitter - Ibn_Sayyid
Une interpellation typiquement marseillaise ?

Une scène surréaliste a été filmée dans une banlieue de la Citée phocéenne, où un dealer a été interpellé par des policiers en civil qui ont voulu «se fondre dans la masse» en revêtant… un voile intégral et un kamis.

Dans une vidéo diffusée le 1er février sur Twitter, on peut voir un individu être interpellé par deux policiers, respectivement vêtus d’un voile intégral et d’un kamis (un vêtement traditionnel porté par certains musulmans), avant qu’un troisième agent, en uniforme, n’arrive à la rescousse pour boucler l'arrestation.

«Normal que les banlieusards se sentent stigmatisés quand la police utilise ce genre de procédés qui en disent long sur l’état des cités», écrit l’utilisateur qui a relayé les images, vraisemblablement prises depuis l’application Snapchat.

Un porte-parole de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) a confirmé qu’il s’agissait bien d’une interpellation menée par «des effectifs de la police nationale, issus de la brigade spécialisée de terrain», qui aurait eu lieu dans le quartier de la Bricarde, à Marseille, rapporte le site d’actualité 20Minutes. L’homme arrêté, qui possédait 1,2 kilogrammes de cannabis sur lui, a été placé en garde à vue.

L’idée est de se fondre dans la masse, mais pas jusqu’au bout quand même !

«C’est une technique comme une autre, pas fréquente mais utilisée quand il y a difficulté», a commenté le porte-parole.

Interrogé par le site, Luc Poignant, de l’Unité SGP Police-Force Ouvrière s’est pour sa part étonné de cette méthode : «Lorsqu’il y a une action de police, cela s’effectue généralement soit en tenue de civil dit classique, soit dans la tenue de service qui correspond. L’idée est de se fondre dans la masse, mais pas jusqu’au bout quand même !»

Lire aussi : Un tournage de clip de rap vire à l'émeute et à l'affrontement avec la police à Vénissieux (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.