«C'est quand la Commune» de Paris ? : Gilbert Collard passe Laurence Ferrari à la question (VIDEO)

«C'est quand la Commune» de Paris ? : Gilbert Collard passe Laurence Ferrari à la question (VIDEO)
Laurence Ferrari recevait Gilbert Collard dans son émission «Punchline» sur C8 le 22 janvier 2017, capture d'écran Twitter, DR

Lors de l'émission «Punchline», la journaliste-présentatrice Laurence Ferrari s'est retrouvée en difficulté face à Gilbert Collard. Inversant les rôles et se faisant examinateur, ce dernier lui a posé de simples questions de culture générale.

Laurence Ferrari avait l'air d'une élève prise en défaut lors d'une interro surprise. L'ex-présentatrice du prestigieux 20 heures de TF1, qui a décortiqué des sujets complexes durant des années, s'est révélée incapable de donner la date de la Commune de Paris, événement déterminant  et séminal de l'Histoire politique sociale et intellectuelle française, et même de portée mondiale. «Mmh... 15», balbutie-t-elle, tentant phonétiquement de donner une réponse. «1870», précise alors doctement le député, se trompant lui aussi, d'ailleurs, puisque l'insurrection a eu lieu au printemps 1871 à la suite de la guerre franco-prussienne de 1870.

Un peu plus tôt, Laurence Ferrari se trouvait déjà en difficulté sur le sujet de l'OTAN, l'Alliance atlantique que Donald Trump juge obsolète, une appréciation que partage Gilbert Collard. Le parapluie de l'OTAN «nous protège, quand même !», objecte la présentatrice. «De quoi ?», rétorque le député. «Il nous protège pas ?», hasarde la journaliste avec un rire gêné, essayant d'esquiver l'interrogatoire.

Tout est parti de la polémique sur l'hébergement des migrants en France versus les SDF indigènes. Alors que Gilbert Collard s'enflamme et cite le rapport de la Cour des comptes, lequel indique que l'hébergement des immigrés clandestins «impactait» la capacité d'accueil des citoyens français et européens, Laurence Ferrari lui demande de baisser d'un ton. «Honneur aux Français qui aident tout ceux qui sont dans la difficulté», tente-t-elle de placer. Vous avez une voix d'«hygiaphone», «compatible avec les aéroports», lance alors l'avocat.

Lire aussi : Vexé par un lapin posé par Montebourg, Canal + lance une «fatwa» et l'interdit d'antenne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales