Fillon sur le point de parachuter Kosciusko-Morizet pour les législatives 2017

Fillon sur le point de parachuter Kosciusko-Morizet pour les législatives 2017© Philippe Wojazer Source: Reuters
François Fillon pourrait offrir sa circonscription à NKM pour les législatives 2017

Exit les ambitions de conquête de la capitale, NKM voudrait désormais s'assurer un poste de députée pour être ministrable. François Fillon serait prêt à exaucer son vœu et lui offrir une réélection certaine dans sa circonscription.

François Fillon serait sur le point d'offrir un parachute doré à Nathalie Kosciusko-Morizet pour les élections législatives de 2017, selon le journal Libération. Le candidat Les Républicains (LR) à l'élection présidentielle aurait l'intention de lui céder la 2e circonscription de la capitale, où ses chances d'être élue sont bien plus importantes que dans la 11e, où elle était initialement inscrite.

La seconde circonscription avait été largement remportée en 2012 par François Fillon, avec 56% des voix, alors que la 11e est un fief socialiste, que le député Pascal Cherki (PS) avait enlevé sur le même score. 

Nathalie Kosciusko-Morizet, s'était pourtant présentée en 2014 dans un arrondissement «de reconquête», avec comme objectif affiché de reprendre la capitale au parti socialiste d'ici 2020. Si l'ancienne ministre de l'Ecologie a revu les ambitions du parti à la baisse, c'est pour mieux satisfaire les siennes selon un cadre du parti de droite cité anonymement par Libération : «Elle veut absolument être députée pour redevenir ministre. Soit. Mais qu’elle n’aille pas prétendre, après ça, qu’elle se bat pour la reconquête de Paris en 2020.»

Ces petits arrangements entre amis ne font pas que des heureux au sein des Républicains, dont certains élus crient à la désertion et estiment qu'en choisissant une «solution de confort», NKM se disqualifie comme leader de l'opposition municipale.

Lire aussi : Rachida Dati demande à la haute autorité de la primaire de la droite d'exclure NKM

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales