Les journalistes face à Macron, comme des «jeunes filles devant Justin Bieber» pour Marine Le Pen

Les journalistes face à Macron, comme des «jeunes filles devant Justin Bieber» pour Marine Le Pen Source: AFP
Le Front national multiplie les attaques contre Emmanuel Macron, accusé de bénéficier du soutien inconditionnel des journalistes

La présidente du Front national a dénoncé la bienveillance des médias à l'égard d'Emmanuel Macron, affirmant qu'il représentait, selon elle, le candidat «de l'austérité».

Pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron est «le candidat de Bruxelles, le candidat de l'ultralibéralisme, le candidat de l'austérité et le candidat des médias», a-t-elle fait savoir au micro de RTL ce 16 janvier. «C'en est presque drôle. Au-dessus de ça, il y a les jeunes filles à la sortie des concerts de Justin Bieber», a-t-elle ironisé au sujet de la fascination dont les journalistes témoigneraient à l'égard du candidat d'En Marche !

Le journaliste André Bercoff avait déjà comparé directement Emmanuel Macron et Justin Bieber, de manière également peu flatteuse. 

Par le passé, le rapprochement entre la ferveur des soutiens d'Emmanuel Macron et celle des fans de Justin Bieber avait déjà été fait.

Le 13 janvier, le candidat à la présidentielle avait tenté une incursion en terrain FN. Il s'était rendu à Hénin-Beaumont, ville tenue par le Front national où Marine Le Pen a été élue jusqu'en 2011. Le maire de la ville Steeve Briois avait dénoncé les propos d'Emmanuel Macron, évoquant «l'alcoolisme et le tabagisme» du «bassin minier», le qualifiant de «mépris de classe» de la part d'un ancien «banquier de chez Rotschild».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.