«Je n'ai pas honte» : les internautes «stupéfiés» par les confessions de Salah Abdeslam

«Je n'ai pas honte» : les internautes «stupéfiés» par les confessions de Salah Abdeslam
Illustration, capture d'écran Twitter

Ce ne sont pas seulement les révélations contenues dans des lettres du seul terroriste survivant des attaques de Paris en novembre 2015 qui choquent les internautes, mais aussi le fait que de «nombreuses femmes» correspondent avec lui.

Les révélations contenues dans la correspondance du détenu le plus surveillé de France qui, tout en refusant de parler aux enquêteurs et aux juges, correspondrait avec de nombreuses femmes, ont indigné de nombreux internautes.

D'autres reprochent à la loi de permettre aux détenus d'avoir une correspondance privée avec le monde extérieur qui, dans le cas du djihadiste du 13 novembre 2015, leur semble scandaleuse.

Pour d'autres utilisateurs, la publication par Libération de la lettre où il se décrit en «musulman soumis à Allah» est une forme d'apologie du terrorisme.

La lettre diffusée par Libération, faisant partie du dossier d'instruction, n'a pas vocation à être rendue publique, témoigne cependant des «valeurs» de Salah Abeslam : «Je suis musulman, c'est-à-dire soumis à Allah», écrit-il. «Es-tu soumise ? Si non, alors dépêche-toi de te repentir et te soumettre à Lui», enseigne-t-il même à une femme dont l'identité n'a pas été révélée.

Lire aussi : La Belgique aurait pu arrêter les auteurs des attentats de Paris et de Bruxelles «au moins 13 fois»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage