Braquage de Kim Kardashian à Paris : 16 personnes interpellées

- Avec AFP

Braquage de Kim Kardashian à Paris : 16 personnes interpellées© Eduardo Munoz Source: Reuters
Kim Kardashian

L’enquête sur le braquage de Kim Kardashian arrive à son terme. La Brigade de répression du banditisme (BRB) de Paris a mené une opération en région parisienne et dans le sud du pays, lors de laquelle environ quinze personnes ont été arrêtées.

Seize personnes ont été interpellées en région parisienne et en province dans le cadre de l'enquête sur le braquage de la star américaine Kim Kardashian à Paris en octobre, a-t-on appris de sources policières, confirmant des informations de presse.

De l'argent et des documents ont notamment été retrouvés lors de différentes perquisitions qui se poursuivaient vers 8h, a précisé une source policière.

Cette opération menée sous la direction de la Brigade de répression du banditisme (BRB) de Paris, simultanément en région parisienne et dans le sud de la France, est le fruit de plusieurs semaines d'investigations permises notamment par l'exploitation des traces ADN retrouvées sur le lieu du braquage, a détaillé une autre source. «Une des traces a matché avec un individu connu des services de police pour des faits de braquage et des affaires de droit commun, et considéré comme un voyou de grande envergure», a expliqué cette source.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre, la vedette ultramédiatisée de 35 ans s'était fait braquer dans une discrète résidence hôtelière de luxe par des hommes armés qui, après l'avoir ligotée et bâillonnée, lui ont volé pour neuf millions d'euros de bijoux, soit le plus important vol de bijoux commis contre un particulier en France depuis plus de 20 ans.

Lire aussi : Attaque de Kim Kardashian à Paris : «Un désastre pour l’image de la France»

Des traces ADN avaient été retrouvées dans l'appartement. Dans leur fuite, les malfaiteurs ont également perdu un pendentif serti de diamants, d'une valeur estimée à 30 000 euros, appartenant à la jeune femme. Le bijou, ramassé par une passante dans la rue à proximité des lieux du vol quelques heures après le braquage, a été remis aux enquêteurs.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.