«J'ai la tête d'un moule ?» : Emmanuel Macron assure que l'ENA ne formate pas ses élèves

«J'ai la tête d'un moule ?» : Emmanuel Macron assure que l'ENA ne formate pas ses élèves Source: AFP
Emmanuel Macron visite une usine de fruits de mer en Guyane

Invectivé par un passant sur un marché de Clermont-Ferrand, le candidat à la présidentielle, formé à l'Ecole nationale d'administration (ENA) comme de nombreuses personnalités politiques, a voulu défendre son établissement parfois jugé élitiste.

«J'ai la tête d'un moule ? Vous trouvez ? Je vous donne le sentiment d'être fait dans un moule ? Ben, l'ENA ce n'est pas un moule, c'est un moule pour qui veut le devenir !», a lancé à la presse Emmanuel Macron sur un marché de Clermont-Ferrand, rapporte l’AFP.

L'ancien ministre de l'Economie, qui se présente à l'élection de 2017, réagissait au reproche d'un passant, qui l'accusait d’être «un produit du système» en raison de sa formation.

Assurant vouloir «défendre» la prestigieuse école, il a poursuivi, visiblement touché au vif : «Avant que ce soit l'ENA, c'était quoi ? C'était le recrutement par copinage, par concours de bonnes manières, parce qu'on avait un parent ou un cousin qui était déjà dans la fonction publique. Moi, je préfère les concours de la République, ils sont méritocratiques.»

Depuis l’instauration de la cinquième République, en 1958, trois présidents, sept Premiers ministres et plusieurs dizaines de ministres ont été formés à l’Ecole nationale d’administration.

Lire aussi : Diplômé de l'ENA, Bruno Le Maire veut fermer l'établissement... et il n'est pas le seul !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales