Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle fêtent le noël orthodoxe avec les chrétiens d'Alep

Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle fêtent le noël orthodoxe avec les chrétiens d'Alep © Capture d'écran Twitter @1sarcasm
La cathédrale arménienne était pleine pour la messe de noël.

Les trois parlementaires français sont arrivés à Alep où ils participent aux célébrations du noël orthodoxe avec les chrétiens d'Alep. Cette initiative a été prise «en solidarité des communautés chrétiennes persécutées», a déclaré Thierry Mariani.

Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle ont participé à la messe de noël dans la cathédrale orthodoxe arménienne d'Alep avec des centaines de fidèles chrétiens. Le noël orthodoxe est célébré 13 jours après la fête chrétienne. 

Avant d'assister à cette messe, les trois parlementaires se sont entretenus avec le gouverneur d'Alep. 

Député des Français de l'étranger Les Républicains, Thierry Mariani, a déclaré effectuer ce voyage, une «initiative strictement personnelle», «en solidarité des communautés chrétiennes persécutées» dans le pays, deux semaines après la libération de la deuxième ville de Syrie par l'armée arabe syrienne, appuyée par ses alliés.

Jean Lassalle, député des Pyrénées-Atlantiques et candidat à l'élection présidentielle français, a publié un communiqué stipulant qu'il participait à ce voyage «pour la paix». «Ce voyage s'inscrit pleinement dans la politique étrangère que je mènerai si je suis élu : restaurer une diplomatie forte et juste à l'égard du Moyen-Orient», a-t-il affirmé.

A Alep, les Syro-Arméniens ne sont plus que 6 000 à 7 000. Ils étaient plus de 45 000 avant que l'est de la ville ne soit occupée par la rébellion à l'été 2012. C'est une des plus importantes communautés arméniennes du Moyen-Orient.

Thierry Mariani et Nicolas Dhuicq se sont déjà rendus en Syrie à deux reprises depuis novembre 2015, causant l'ire des autorités françaises. Ils avaient notamment passé le week-end pascal à Damas en mars dernier en solidarité avec les Chrétiens d'Orient, et avaient à cette occasion rencontré le président syrien. 

Lire aussi : Thierry Mariani : «La stratégie occidentale a mené à la catastrophe d'Alep»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.