Manuel Valls copieusement enfariné aux cris de «49.3, on n’oublie pas !» à Strasbourg (IMAGES)

Manuel Valls copieusement enfariné aux cris de «49.3, on n’oublie pas !» à Strasbourg (IMAGES)© Patrick Hertzog Source: AFP
Manuel Valls a presqu'été enfariné à Strasbourg
Suivez RT France surTelegram

Le candidat à la primaire de la gauche et ancien Premier ministre Manuel Valls se souviendra de son passage à Strasbourg, où il a reçu un sac de farine en plein visage, lancé par un jeune homme qui a ensuite été arrêté.

A l’occasion de sa campagne, l’ex-Premier ministre Manuel Valls s’est rendu en Alsace le 22 décembre où il devait rencontrer des habitants.

Alors qu’il s’apprêtait à rencontrer des élus après le déjeuner, un individu l’a copieusement aspergé de farine, atteignant précisément sa cible.

Manuel Valls copieusement enfariné aux cris de «49.3, on n’oublie pas !» à Strasbourg (IMAGES)

Le quotidien régional les Dernières Nouvelles d'Alsace avait dans un premier temps affirmé que l'ancien Premier ministre avait échappé au jet de farine, qui se serait abattu sur Robert Herrmann, le président de l’Eurométropole. Toutefois, les images filmées par les caméras de BFMTV démentent cette version.

L’auteur du geste, un jeune homme d'une vingtaine d'années qui aurait crié «49.3, on n’oublie pas !», a été interpellé par le service de sécurité et conduit dans un fourgon de CRS.

Manuel Valls a tenté de garder son sens de l’humour, déclarant aux journalistes présents : «C'était de la farine sans gluten, donc j'apprécie d'autant plus l'attention […] Ce sont les joies de la campagne, n'en faites pas des tonnes.»

L'ancien Premier ministre, dont le gouvernement a eu recours à l'article 49.3 de la constitution française pour faire adopter la réforme du code du Travail en passant outre le Parlement, a récemment surpris en déclarant qu'il souhaitait supprimer cet article de la Constitution.

Lire aussi : Manuel Valls veut supprimer le 49.3, les politiques s'étranglent

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix