«Les homosexuels, c'est comme le sel» : Jean-Marie Le Pen reparti pour un tour ?

«Les homosexuels, c'est comme le sel» : Jean-Marie Le Pen reparti pour un tour ?
Jean-Marie Le Pen, dans sa maison de Saint-Cloud en janvier 2016, photo JOEL SAGET / AFP
Suivez RT France surTelegram

Tout se passait bien lors de ce Facebook live du Figaro consacré au QG de campagne de Jean-Marie Le Pen pour les législatives de 2017. Et puis la question sur la place des homosexuels au Front National tombe, et c'est le (mini) dérapage.

«Les homosexuels, c'est comme le sel dans la soupe, s'il y en a pas du tout, c'est un peu fade, s'il y en a trop, c'est imbuvable», a-t-il lancé en riant, à un journaliste qui l'interrogeait sur la question de la représentation des homosexuels au sein du Front national (FN). «Ben, voilà... la réponse de Jean-Marie Le Pen», conclut le journaliste un moment interloqué, lors d'un Facebook live du Figaro, consacré à la visite du QG de campagne dans la maison familiale à Saint-Cloud, du toujours président d'honneur du FN. 

Déjà en mai 2015, échaudé par la place stratégique de Florian Philippot au Front, Jean-Marie Le Pen accusait celui-ci de placer ses «mignons». En clair, d'infiltrer le parti et de placer ses hommes, et faisant par là allusion à l'homosexualité, discrète mais assumée et publique, de Florian Philippot. Et, en 1984, Jean-Marie Le Pen avait soulevé un tollé, estimant que l'homosexualité n'était pas un délit mais «une anomalie biologique et sociale».

En avril 2016, Jean-Marie était de nouveau condamné, en vertu de la loi dite Gayssot pour ses propos sur les chambres à gaz, qualifiées de «détail» dans la façon dont les juifs avaient été exterminés lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce qui lui avait valu d'être suspendu du Front national.

Lire aussi : La justice valide l'exclusion de Jean-Marie Le Pen du FN... et son statut de président d'honneur

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix