Le père de Mohamed Merah aurait été payé pour se taire

L'Algérie© Amr Abdallah Dalsh Source: Reuters
L'Algérie

La journaliste Sihem Souid est convaincue que le père de Mohamed Merah a été acheté par la DGSE car son avocat et les agents du renseignement algérien déclarent avoir vu des vidéos où Mohamed Merah avoue sa coopération avec le renseignement français.

Mohammed Benalel Merah, le père de Mohammed Merah qui avait tué sept personnes (des militaires et des juifs, dont trois enfants) en mars 2012, a été expulsé vendredi 5 juin du territoire français pour «séjour illégal» quelques heures après y être arrivé pour faire renouveler sa carte de séjour. La journaliste Sihem Souid croit que cette expulsion, pour le moins rapide, prouve qu’il a des liens avec la Direction générale des services extérieurs (DGSE).

«Personne ne l’a auditionné. Il n’a pas été convoqué du tout et quand la police l’a arrêté vendredi dernier, il a été expulsé en moins de trois heures, ce qui est rarissime. On voit bien que la police française a voulu se débarrasser de lui, parce qu’elle aurait dû l’auditionner et elle ne l’a pas fait», a expliqué la journaliste.

Selon la plainte déposée par Mohammed Benalel Merah en 2012, il était à l’époque en possession de deux vidéos de 20 minutes chacune, filmées par son fils et dans lesquelles celui-ci révèle sa collaboration avec les services secrets français. Aujourd’hui, Merah père est fortement soupçonné d’avoir échangé ces vidéos contre une forte somme d’argent qui aurait été versée par la DGSE pour la simple raison qu’il a retiré sa plainte peu de temps après l’avoir déposée.

Le manque de lumière sur les circonstances de la coopération qu’aurait entretenue Mohamed Merah avec la DSGE provoque une forte indignation auprès de l’ancien avocat de Mohammed Benalel Merah et des parents des victimes. Ces derniers ont de leur côté déposé une plainte pour destruction de preuves mais rien n’a bougé depuis plusieurs mois. Néanmoins, alors que l’audition de Merah père était requise depuis de longs mois, ce dernier a été expulsé du territoire français par les autorités à destination de l’Algérie, sans qu’elles ne reconnaissent quoi que ce soit.

«Cela a déclenché une forte colère des avocats qui demandent depuis des mois et des mois à ce que le père de Mohamed Merah soit auditionné sur ces affaires de vidéos», explique Sihem Souid. C’est pour cette raison que la journaliste est persuadée que le père de Mohamed Merah a été «monétisé son silence».

C’est le cas de l’avocat Albert Chennouf-Meyer, père de l’une des victimes de Merah fils, qui a exprimé son «indignation devant la précipitation dont ont fait preuve les autorités publiques alors qu’il était absolument impératif qu’il soit entendu concernant les vidéos enregistrées et l’argent monnayé en échange de son silence».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales