Les zadistes d'Agen expulsés de la bergerie, mais toujours sur le site !

Les zadistes devront donc quitter la bergerie a tranché le Tribunal© Capture d'écran réalisée sur le site de Sud-Ouest/Thierry Suire
Les zadistes devront donc quitter la bergerie a tranché le Tribunal

Le Tribunal a prononcé l'expulsion des zadistes de la bergerie appartenant à l'agglomération d'Agen. Mais les militants pourront malgré tout rester dans une zone à proximité, où ils sont accueillis par un paysan.

La justice vient de donner raison à l'agglomération d'Agen, en prononçant mardi 9 juin, l'expulsion des zadistes de la Bergerie de Sainte-Colombe-en-Bruilhois. Pour autant, la lutte se poursuit puisque les militants ont bien l'intention de rester sur les terres de Joseph Bonotto, un paysan du village, lui-aussi opposé à la construction du technopole en périphérie d'Agen.

C'est d'ailleurs, suite à son appel au secours, que les premiers militants étaient arrivés dans la région en décembre dernier. Car ce projet, qui vise à faire sortir de terre une vaste zone d'activités destinées aux entreprises, entrainerait en effet l'expropriation de centaines d'agriculteurs et de riverains.

Les zadistes ont installé des tentes et des tipis pour défendre les champs de Joseph Bonotto© Capture d'écran réalisée sur le site de Sud Ouest
Les zadistes ont installé des tentes et des tipis pour défendre les champs de Joseph Bonotto

Après avoir pris leur marque sur les terres de Joseh Bonotto, les zadistes avaient migré et choisi comme quartier général cette bergerie abandonnée, située en plein milieu de la ZAD (zone à défendre) mais qui appartient à l'agglomération d'Agen.

Si les militants sont donc enjoints de la quitter rapidement, les pouvoirs publics semblent bien impuissants à faire évacuer l'autre camp, celui situé sur les terres de Joseph Bonotto. Car en acceptant de prêter ses champs aux militants écologistes, le paysan a fait de Zone à Défendre d'Agen, la première ZAD légale de France.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales