François Fillon veut dialoguer avec Bachar el-Assad face à «l'échec de la diplomatie occidentale»

François Fillon veut dialoguer avec Bachar el-Assad face à «l'échec de la diplomatie occidentale» Source: Reuters

Alors qu'il ne s'était pas exprimé sur ce sujet depuis un certain temps, en dépit des critiques qui lui ont été adressées, François Fillon rappelle qu'il est opposé à «une intervention militaire que seuls les Américains peuvent conduire».

Le candidat des Républicains s'est exprimé jeudi 15 décembre après sa rencontre avec Angela Merkel, à Bruxelles, qui a eu lieu dans le cadre du sommet du Parti populaire européen, au sujet de la crise syrienne.

Selon ses propos rapportés par Le Figaro, il n'y a que deux options pour sortir la Syrie de la crise qu'elle traverse. D'un côté, «une intervention militaire que seuls les Américains peuvent conduire et qui, compte tenu de ce qu'il s'est passé en Irak, n'est sans doute pas le choix à privilégier». De l'autre, «une initiative puissante, européenne, diplomatique, pour mettre autour de la table toutes les personnes qui peuvent arrêter ce conflit sans exclusive, et donc y compris ceux qui commettent des crimes aujourd'hui».

Précisant sa pensée, François Fillon a indiqué qu'il était selon lui important de dialoguer avec le pouvoir en place à Damas. Admettant «l'échec de la diplomatie occidentale», il a ajouté : «On ne peut pas continuer simplement à s'indigner.»

Le positionnement de François Fillon s'oppose à la ligne actuellement poursuivie par la diplomatie française, qui continue à exiger officiellement le départ de Bachar el-Assad. Ces derniers mois, le candidat de la droite avait dû essuyer un certain nombre de critiques, notamment de la part de la gauche, pour ses positions en matière de politique étrangère. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales