La très contestée loi sur le renseignement approuvée par le Sénat

 Le texte pourrait être validé avant l'été comme le souhaitait le gouvernement. Source: Reuters
Le texte pourrait être validé avant l'été comme le souhaitait le gouvernement.

Le Sénat a approuvé, mardi 9 juin, le projet de loi renseignement présenté par le gouvernement pour lutter contre le terrorisme. 251 voix pour, 68 contre. La forte mobilisation des citoyens opposés au texte aura été vaine.

Un mois après avoir reçu l'aval des députés, le projet de loi renseignement vient d'être largement approuvé par la Chambre Haute. 251 sénateurs, venus essentiellement des bancs de la droite, mais aussi de la gauche, ont voté en faveur de ce texte, dénoncé comme «liberticide» par de nombreux Français.

Ce projet pour lequel le gouvernement avait déclenché la «procèdure d'urgence», imposant une seule lecture par chambre, pourrait être définitivement adopté assez rapidement. En effet, une commission mixte paritaire, composée de 7 députés et de 7 sénateurs, va maintenant se réunir afin de rédiger une version commune finale. Un texte sur lequel les députés et les sénateurs seront une dernière fois amenés à se prononcer. 

Depuis plusieurs semaines, le projet de loi renseignement est fortement contesté dans la rue par des citoyens qui dénoncent son aspect «liberticide». De nombreuses manifestations ont ainsi eu lieu à Paris et dans les grandes villes de province pour s'opposer à  son adoption.

Une pétition en ligne avait d'ailleurs réuni plus de 137.000 signatures ces derniers jours. Dans cet «appel solennel», les auteurs demandaient aux sénateurs de voter contre le texte du gouvernement afin de protéger la vie privée et les libertés individuelles des Français. Les 137.000 n'ont donc pas été entendus.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales