Nouvel épisode judiciaire chez les Balkany : un mariage blanc pour extorquer un terrain ?

Nouvel épisode judiciaire chez les Balkany : un mariage blanc pour extorquer un terrain ? Source: Reuters

Une enquête a été ouverte concernant le mariage d'un veuf isolé et d'une proche des Balkany, employée à la mairie de Levallois. La famille du marié dénonce un mariage orchestré pour conclure une vente immobilière au profit d'un autre ami des Balkany.

Selon France Info, ce mardi 13 décembre, le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire pour «abus de faiblesse» dans une affaire étroitement liée au couple Balkany.

En effet, c'est un mariage pour le moins inhabituel qui s'est déroulé au mois de juin 2014 en la mairie de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, fief des époux Balkany depuis près de 35 ans. Ce jour-là, un homme de soixante ans, veuf depuis deux ans, décrit comme «isolé», épouse une employée municipale, amie de Patrick et Isabelle Balkany, qu'il a rencontrée quelques jours plus tôt. Seules deux personnes, en plus du couple Balkany et des mariés, assistent à cette union très discrète : le mari d'une des adjointes au maire et un conseiller municipal. En quinze minutes, la cérémonie est terminée, sans que la famille du marié, qui n'a jamais rencontré sa future épouse, n'ait été prévenue – les bans ne seront jamais publiés dans le bulletin municipal.

On pourrait évidemment croire au coup de foudre, s'il n'y avait ce détail troublant : le sexagénaire est en pourparlers depuis plusieurs mois avec un promoteur immobilier à qui il refuse de céder son logement. La société immobilière en question, dirigée par un ami de Patrick Balkany pour le compte d'un homme d'affaires de Dubaï, envisage la construction d'un immeuble dans la ville de Levallois, qui nécessite la cession du logement. Mais l'homme se refuse toujours à vendre sa parcelle. Or, huit mois après son mariage, le sexagénaire finit finalement par changer d'avis et signe l'acte de vente. Le permis de construire de l'immeuble de 22 appartements est alors délivré en octobre 2015. Entre-temps, le couple s'est séparé...

La famille du marié voit une manipulation derrière cette affaire, et décide de porter plainte pour «abus de faiblesse». Isabelle et Patrick Balkany sont alors entendus par la police judiciaire, ainsi que la mariée et les deux témoins présents lors du mariage. Chacun d'entre eux conteste tour à tour l'idée qu'il ait pu s'agir d'un mariage blanc orchestré dans l'intention d'obtenir la cession du terrain. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales