Un an après les attentats de Paris, le permis de séjour en Belgique d'Abdeslam finalement retiré

Un an après les attentats de Paris, le permis de séjour en Belgique d'Abdeslam finalement retiré© Francois Lenoir Source: Reuters
Salah Abdeslam ne peut plus revenir en Belgique

Le secrétaire d’Etat belge à la Migration et à l’Asile a annoncé que le permis de séjour de Salah Abdslam avait été retiré. Il travaille sur une loi prévoyant de priver de droit de séjour des étrangers nés dans le pays ayant commis des crimes graves.

Le permis de séjour en Belgique du suspect-clé des attentats de Paris, Salah Abdeslam, a été annulé en raison de sa longue absence dans le pays, a annoncé sur les réseaux sociaux Theo Francken, le secrétaire belge d'Etat à la Migration et à l’Asile.

Selon la loi belge, tous les résidents étrangers doivent vivre à l'adresse en Belgique à laquelle ils sont domiciliés.

Lire aussi : Les avocats de Salah Abdeslam renoncent à défendre leur client

Bien que Salah Abdeslam ait été arrêté en mars dernier et extradé en France en avril dernier, son permis de séjour ne pouvait pas être annulé, car il est né en Belgique. Aujourd'hui, ceux nés en Belgique ou arrivés avant leur 12e anniversaire ne peuvent pas être expulsés. Ce subterfuge lui a permis de conserver son permis de séjour en Belgique. Mais l’administration de Theo Francken est en train de travailler sur un nouveau projet de loi permettant de retirer le droit de séjour à ceux nés en Belgique ayant commis des crimes graves.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales