Pour William Hill, Le Pen et Juppé seraient les mieux placés pour gagner la présidentielle

Pour William Hill, Le Pen et Juppé seraient les mieux placés pour gagner la présidentielle© Peter Nicholls Source: Reuters
Un des locaux londoniens de William Hill, un des plus importants bookmakers britanniques

Après s'être trompés sur l'issue du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE et sur la victoire de Donald Trump aux Etats-Unis, les bookmakers de William Hill envisagent toutes les probabilités pour les élections présidentielles françaises.

Selon William Hill, la vénérable institution de bookmarkers londoniens, Marine Le Pen et Alain Juppé sont les candidats ayant le plus de chances de remporter les élections présidentielles françaises.

William Hill offre une cote de 6 contre 4 pour la victoire de Marine Le Pen à la présidentielle, soit 40% de probabilité d'accession de la candidate de l'extrême droite française à l'Elysée. Les bookmakers créditent Alain Juppé de la même cote.

Les cotes expriment le rapport des montants misés par les parties à un pari, en fonction de la probabilité attendue dans les deux sens.

La cote de François Fillon est de cinq contre un (17% de chance de victoire), alors que l'ex-président Nicolas Sarkozy le suit, à seize contre un (11% de probabilité). François Hollande a une cote de trentre-trois contre 1 (3% de chance), soit moins qu'Emmanuel Macron dont la cote est de vingt-huit contre un (6% de probabilité). 

Récemment, les bookmakers se sont lourdement trompés sur une série d'événements politiques majeurs comme le Brexit ou la victoire de Donald Trump. Désormais, selon les propos de Graham Sharpe, porte-parole de William Hill : «Nous ne prenons aucun risque cette fois-ci»

La cote de Marine Le Pen estimée par William Hill vient confirmer un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTélé et Sud Radio paru le 25 octobre. Selon ce sondage, la candidate et présidente du Front national serait dans tous les cas de figure qualifiée pour le second tour des élections présidentielles. Marine Le Pen serait même victorieuse au second tour avec 51% des suffrages en cas de duel avec François Hollande.

Lire aussi : Le ministre allemand des Finances s'inquiète d'une contagion de l’«effet Trump» aux pays européens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales