Après un message apocalyptique sur Trump, l'ambassadeur de France aux USA incendié sur Twitter

Après un message apocalyptique sur Trump, l'ambassadeur de France aux USA incendié sur Twitter© Capture d'écran Google Street View
L'ambassade de France à Washington

Le représentant de Paris à Washington a-t-il dérapé, en décrivant en des termes catastrophistes l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis ? C'est en tout cas ce que pensent de nombreux internautes et responsables politiques français.

«Après Brexit et cette élection, tout est désormais possible. Un monde s'effondre devant nos yeux. Un vertige». Le tweet de l'ambassadeur de France aux Etats-Unis Gérard Arnaud à l'aube du mercredi 9 novembre (heure française), alors que la victoire de Donald Trump se dessinait de manière très nette, a provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

Après un message apocalyptique sur Trump, l'ambassadeur de France aux USA incendié sur Twitter© Capture d'écran Twitter, @GerardAraud

Des utilisateurs de Twitter ont en effet vu dans ce parti pris anti-Trump une transgression des impératifs de neutralité auxquels sont censés se plier les diplomates – certains considérant que le Quai d'Orsay n'a désormais pas d'autre choix que de destituer ou de transférer son haut fonctionnaire.

Ce petit message est également parvenu à indigner au-delà des frontières de l'Hexagone, puisqu'une journaliste de la chaîne conservatrice américaine Fox News s'est exclamée sur Twitter, à l'adresse du représentant de la France : «Comment ose-t-il ????!».

Le Front national exige le rappel de l'ambassadeur

Le diplomate, néanmoins, a rapidement supprimé son tweet polémique.

Une précaution qui n'a pas empêché le vice-président du Front national Florian Philippot et le député du Rassemblement Bleu Marine (lié au FN) Gilbert Collard de demander aux autorités françaises de rappeler leur ambassadeur à Washington.

Une demande similaire a été formulée par Eric Anceau, du mouvement Debout la France, qui a souligné que le haut fonctionnaire était «sorti de son devoir de réserve».

Le Quai d'Orsay, pour l'instant, n'a pas souhaité réagir.

Lire aussi : La victoire de Trump secoue la classe politique française

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»