#7novembre16h34 : quand les Françaises se mobilisent pour exiger l'égalité salariale entre les sexes

#7novembre16h34 : quand les Françaises se mobilisent pour exiger l'égalité salariale entre les sexes© Capture d'écran Twitter, @nuitdebout

A l'appel du collectif Les Glorieuses, des femmes – et des hommes – ont arrêté de travailler à 16h34 et ont manifesté dans diverses villes de France afin de protester contre les différences de revenus entre les travailleurs et les travailleuses.

Quelques centaines de Français, suivant l'exemple des Islandaises d'il y a deux semaines, ont décidé de descendre dans la rue lundi 7 novembre afin d'attirer l'attention sur les disparités salariales entre hommes et femmes.

L'événement était organisé par l'association féministe Les Glorieuses, qui a calculé que les femmes pourraient s'arrêter de travailler ce 7 novembre à 16h34 et bénéficier du même salaire annuel que celui qu'elles touchent actuellement, à défaut d'être payées au même niveau que leurs collègues masculins.

A Paris, entre cent et trois cents personnes environ se sont rassemblées place de la République, pour exiger l'égalité salariale entre hommes et femmes.

Les rangs des manifestants comprenaient, notamment, la militante féministe Caroline de Haas, qui a filmé une tranche de la mobilisation parisienne.

Les employés du musée d'Orsay, dans la capitale, ont également fait connaître au mouvement qu'ils en étaient solidaires...

Un rassemblement pro-égalité salariale, estampillé sur les réseaux sociaux #7novembre16h34, a aussi eu lieu à Amiens.

D'autres manifestations du même type devaient être organisées en fin d'après-midi à Bordeaux, Caen, Toulouse ou encore à Nantes.

Lire aussi : Pays-Bas : des hommes défileront en mini-jupe en soutien aux femmes agressées sexuellement à Cologne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage