L’activiste algérien Rachid Nekkaz arrêté à Paris lors d’une manifestation anti-corruption (VIDEO)

L’activiste algérien Rachid Nekkaz arrêté à Paris lors d’une manifestation anti-corruption (VIDEO)© Capture d'écran - Facebook / nekkaz2019

Suscitant régulièrement la polémique en réglant les amendes de femmes verbalisées pour port de la burqa, Rachid Nekkaz a filmé son arrestation sur les Champs-Elysées, où il participait à un rassemblement déclaré «contre la corruption en Algérie».

L’algérien Rachid Nekkaz a été arrêté par la police le 26 octobre dans l’après-midi sur les Champs-Elysées à Paris, alors qu’il manifestait devant l’appartement de Rym Sellal, la fille du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, accusée de corruption par les protestataires.

L'homme d'affaires engagé, qui affirme avoir été «menotté et emprisonné violemment pendant 30 heures» au commissariat du XIXe arrondissement de la capitale, est convoqué au Tribunal de grande instance de Paris le 20 janvier.

Alors qu’il diffusait un direct de la manifestation sur Facebook Live, il a continué à filmer lors de sa propre interpellation, et du trajet en fourgon qui l’a conduit jusqu’au commissariat.

Rachid Nekkaz assure qu’une déclaration de manifestation, dont il nous a fait parvenir une copie, avait été déposée à la préfecture de police la veille du rassemblement.

Le 14 octobre, l'homme politique algérien avait fait parler de lui en se rendant à Toul pour payer l’amende d’une femme qui avait été verbalisée pour port du niqab.

Il s’était alors heurté à l’élue Les Républicains Nadine Morano, qui avait tenté, sans succès, de faire barrage pour l’empêcher de rentrer dans le centre des Finances publiques.

Lire aussi : Nadine Morano tente de faire barrage à Rachid Nekkaz venu payer une amende anti-niqab à Toul

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales