Abattu pour des truffes

Les truffs au marché de Saint Alveyre © Regis Duvignau Source: Reuters
Les truffs au marché de Saint Alveyre

Le 29 mai, la cour d’assises de la Drôme a condamné Laurent Rambaud, un agriculteur de Grignan âgé de 37 ans, à huit ans de prison pour avoir tué un homme qui lui aurait volé ses truffes.

Selon les données de la police, le 20 décembre 2010, Laurent Rambaud a trouvé un homme de 43 ans, Ernest Pardo, dans sa truffière qu’il a abattu en lui tirant dessus à deux reprises avec un fusil à pompe. Il arrive en effet qu’à cette saison des individus viennent voler des truffes dans l’idée de les revendre. Mais devant le tribunal, Laurent Rambaud a déclaré qu’il avait agi sous le coup de la «peur».

L’avocat général, Gilbert Emery avait demandé 12 ans de réclusion pour Laurent Rambaud parce qu’il était armé «comme en temps de guerre». Mais au vu de la repentance du tueur et ses bons antécédents, la cour ne l’a condamné qu’à huit ans de prison.

«A partir du moment où Laurent Rambaud a tué par peur pour sa vie, la peine est à peu près correcte et normale», a réagi Alain Fort, l’avocat de l’agriculteur.

La drame s’est déroulé dans une période caractérisée par de vifs affrontements entre voleurs et producteurs de truffes. Lors de la période des fêtes, le prix de ce produit de luxe se base entre 800 et 1 000 euros pour un kilo. Deux jours après l’accident, à Richerenches, le plus important marché truffier d'Europe, les producteurs ont exprimé un soutien sans faille à l’auteur des coups de feu, alors qu’à Saint-Paul-Trois-Châteaux, 300 personnes défilaient pour Ernest Pardo qui «ne méritait pas d'être tué comme un chien».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales