Décathlon retire en catastrophe sa publicité «spéciale migration»

Capture d'écran de l'affiche publicitaire spéciale «migrations» © Capture d'écran du compte facebook «Sauvons Calais»
Capture d'écran de l'affiche publicitaire spéciale «migrations»

Une publicité «spéciale migration» de la chaîne de magasins de sports Décathlon, largement partagée sur les réseaux sociaux, a enflammé les réseaux sociaux. L'entreprise a retiré l'affiche et évoque une «très grande maladresse » de communication.

A Ajaccio, le groupe Décathlon a fait afficher une publicité faisant la promotion de ses cartouches pour fusils avec l'illustration d'un oiseau en plein vol et estampillé  «spéciale migration». L'entreprise faisait la promotion d'une boîte de cent cartouches de fusil vendue 26€.

Apparemment l'affiche faisait allusion à la saison migratoire des oiseaux. Mais, dans un contexte de crispations et d'afflux très important de migrants, cette publicité a eu l'effet d'une bombe.

La «spéciale migration» a ainsi fait couler beaucoup d'encre en très peu de temps et la publicité a été perçue par de nombreux internautes comme une référence explicite à la crise des réfugiés et non pas à la chasse des oiseaux migrateurs.

Partagée plus de 30 000 fois après sa publication le 12 octobre sur la page Facebook «Sauvons Calais», un groupe se présentant comme un «collectif citoyen de lutte contre l'immigration, les associations de pro-clandestins et la préférence étrangère», la photo de cette affiche est devenue virale sur internet. 

Capture d'écran du compte facebook «Sauvons Calais »© Capture d'écran du compte facebook «Sauvons Calais »
Capture d'écran du compte facebook «Sauvons Calais »

Des médias nationaux se sont alors également emparé de la polémique et face au tollé, l'entreprise a décidé de retirer ses affiches tentant désormais de rattraper un bad-buzz qui pourrait écorner son image.

Décathlon a donc décidé de retirer en catastrophe sa publicité. La chaîne spécialisée a également regretté une maladresse dans sa politique de communication par l'intermédiaire d'un commentaire sur la page Facebook de «Sauvons Calais» : «Non, ce n'était pas de l'humour, plutôt une communication très maladroite. Pour information, cette affiche était visible uniquement sur notre magasin d'Ajaccio. Elle a ensuite été détournée sur plusieurs sites web et pages Facebook. Afin d'éviter tout amalgame, nous avons immédiatement retiré cette affiche de la façade de notre magasin.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales