Nadine Morano exige l'expulsion de Rachid Nekkaz, l'homme qui paye les amendes des femmes en burqa

Nadine Morano (photographie d'illustration).© PATRICK KOVARIK Source: AFP
Nadine Morano (photographie d'illustration).

L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a réclamé l'interdiction du territoire français et le blocage des comptes bancaires de l'homme d'affaires algérien, connu notamment pour son soutien aux femmes verbalisées pour port de la burqa ou du burkini.

Rachid Nekkaz a le don d'irriter Nadine Morano : lundi 10 octobre, sur Twitter, l'eurodéputée Les Républicains (LR) a fait savoir qu'elle souhaitait l'expulsion du territoire français du militant et entrepreneur algérien, et le blocage de ses comptes bancaires. La responsable politique de droite juge en effet intolérable que Rachid Nekkaz finance des amendes dressées aux femmes portant le voile intégral en France (1 169 depuis 2010, selon le Figaro).

De la même manière, l'élu municipal marseillais du Front national (FN), Stéphane Ravier, a reproché aux autorités françaises de n'avoir toujours pas interdit de séjour l'Algérien.

Agé de 44 ans, Rachid Nekkaz est un habitué des engagements polémiques et des actions coup-de-poing : outre la prise en charge des amendes anti-burqa, il s'est engagé en août dernier à régler lui-même les contraventions infligées au titre d'arrêtés municipaux interdisant le burkini dans des communes du littoral méditerranéen. Quelques semaines plus tard, en septembre, il avait organisé un sit-in devant l'appartement d'un dirigeant algérien à Neuilly-sur-Seine, afin d'exiger des explications sur les soupçons de corruption pesant sur ce dernier – une manifestation qui avait tourné court, en raison de l'intervention des forces de l'ordre.

En outre, l'homme d'affaires algérien spécialisé dans l'immobilier avait fait parler de lui en 2006 en se présentant à l'élection présidentielle française (il possédait, alors, la nationalité française).

Lire aussi : Cri du cœur : refusant de voir «la France devenir musulmane», Morano déchaîne (encore) la toile

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales