Calavados : exaspéré par les cloches, un couple sabote l'alimentation électrique de l'église

Eglise d'Equemauville. Wikimedia commons. DR.
Eglise d'Equemauville. Wikimedia commons. DR.

L'église du petit village normand d'Equemauville est victime d'actes malveillants répétés. Certains riverains se disent excédés par le bruit des cloches qui ponctuent toute les heures le temps du Bon Dieu. Allant jusqu'à s'en prendre aux cloches...

«Les câbles de 380 volts traînaient sur le sol, un véritable danger pour les passants», déplore le maire du village selon Normandie-actu. Un couple, importuné par le tintamarre des cloches, s'en est tout simplement pris aux câbles alimentant le mécanisme. L'homme et la femme avaient débarquéau cours de l'été dans la mairie, exigeant d'être reçus par le maire d'Equemauville. A bout de nerfs et perdant patience, ils s'en étaient violemment pris au maire, qui souffrant de problèmes cardiaques avait été profondément marqué par la scène et contraint de se faire prescrire cinq jours d'incapacité totale de travail (ITT).

En juillet 2016, rapporte le Point, le coffret électrique de l'église avait déjà été endommagé. Après un dépôt de plainte du maire, la police identifie assez facilement, par recoupement, l'identité des auteurs. Le couple passera devant le tribunal en octobre. «Les gens ne supporte plus grand-chose», a déploré le maire du paisble village.

Mais ce n'est pas le premier acte de malveillance contre le clocher. Depuis cet été, l'église a été l'objet d'une série de dégradations et de menaces qui seraient le fait de nouveaux arrivants. Lesquels ne semblent pas s'habituer pas aux «nuisances» de la vie à la campagne, telles les cloches et les coqs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales