Éboulement de falaise en Normandie : ce moment où s'écroulent 50 000 mètres cubes de roches (VIDEO)

Source : Twitter
Source : Twitter

Un impressionnant éboulement de falaise, sur une centaine de mètres, s'est produit en Normandie sur une plage de la Côte d'Albâtre, au nord de Fécamp. Les recherches n'ont rien donné et ont été interrompues dans la soirée.

«Les recherches ont été interrompues vers 18h30, après décision du maire de la commune», a déclaré à la presse le capitaine Eric Tirelle, porte-parole du Comité opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) de Seine-Maritime.

Les deux chiens spécialisés dans les séismes, qui ont participé aux recherches, n'ont remarqué aucun «point chaud», a indiqué le capitaine Tirelle, qui a reconnu qu'on ne pouvait être sûr à 100% de l'absence de personnes sous les rochers.

Cet éboulement, sur une longueur d'une centaine de mètres de la falaise, s'est produit vers 14h00. Près de 50 000 mètres cubes de roches se sont écroulées sur une plage de la commune de Saint-Martin-aux-Buneaux, entre Fécamp et Saint-Valéry-en-Caux, au lieu-dit «Petites dalles».

Dans un communiqué, la préfecture de la Seine-Maritime disait craindre que des personnes aient été ensevelies sous l'amas de roche crayeuse. En effet, certains passants avaient expliqué aux forces de l'ordre avoir vu des personnes se trouvant le long de la mer avant l'éboulement. 

Par précaution, 45 sapeurs-pompiers de Seine-maritime, aidés d'une équipe cynophile venue du Calvados voisin, ont entrepris des recherches dans l'amas de rochers et deux ambulances se tenaient prêtes à prendre en charge d'éventuels blessés.

De son côté, la gendarmerie a entrepris de vérifier chaque voiture stationnée dans les environs pour s'assurer que son propriétaire était bien présent sur les lieux.

Le capitaine Eric Tirelle, en charge des opérations, de secours à tenu à préciser à la presse que ce type d’effondrement est un phénomène naturel et connu dans la région.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales