EN CONTINU : Nouvelle journée de mobilisation en France contre la loi travail

Un homme tient une pancarte contre la loi travail (archives)© Regis Duvignau Source: Reuters
Un homme tient une pancarte contre la loi travail (archives)

Les syndicats organisent dans toute la France une nouvelle journée de grèves et de manifestations pour réclamer l'abrogation de la loi travail, qui aura déclenché des mois d'affrontements politiques et de conflit social sans faire plier l'exécutif.

  • Bernard Cazeneuve a annoncé l'interpellation de soixante-deux personnes pendant les manifestations en France contre la loi travail ce jeudi, dont 32 ont été placées en garde à vue, a annoncé le ministre de l'Intérieur.

    «Depuis le début des manifestations autour de la loi travail, 620 policiers et gendarmes ont été blessés. Ces violences sont inacceptables et ont conduit les forces de l’ordre à interpeller aujourd’hui 62 individus, dont 32 ont été placés en garde à vue», a déclaré le ministre de l'Intérieur dans un communiqué.

    15 policiers et gendarmes ont également été blessés à Paris et dans d'autres villes, dont deux grièvement. Ces derniers ont été hospitalisés. Le communiqué indique également que depuis le début des manifestations contre la loi dite El-Khomri, quelque 620 membres des forces de l'ordre ont été blessés.

  • Selon les autorités, 78 000 personnes ont manifesté dans toute la France, un bilan qui s'élève à 170 000 selon la CGT.

  • Des manifestants ont enflammé des poubelles près de la place de la République :

    A suivre sur notre direct :

  • Revivez en images les violences qui ont émaillé la mobilisation parisienne :

  • A Dijon, 700 personnes ont manifesté contre la loi travail.

  • Des interpellations sont en cours sur la place de la République à Paris :

  • Des journalistes ont été chargés par les CRS sur la place de la République.

  • Retrouvez nos images de la mobilisation à Nantes :

  • Le nombre de manifestants interpellés s'élève maintenant à douze personnes.

  • Selon notre reporter, un manifestant aurait été gravement blessé à l’œil place de la République.

Des appels à la grève ont été lancés dans la fonction publique, à La Poste, chez Air France et au sein de France Télévisions ou encore parmi les intermittents du spectacle.

«Face à une telle loi, on ne peut pas attendre les présidentielles [...] il faut que les salariés se mobilisent dans la rue», a déclaré Philippe Martinez sur France Info, le secrétaire général de la CGT.

Avec près de 1 200 policiers mobilisés, selon une source policière, les forces de l'ordre seront au rendez-vous, les précédentes journées ayant été émaillées de violences.

Des meetings et manifestations sont prévus dans plus de 110 villes de France.

Lire aussi : Nouvelle journée de mobilisation en France contre la loi travail



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales