FBI : aucun objet explosif n'a été découvert à bord de l'avion d'AirFrance fouillé à JFK

Un avion d'AirFrance Source: Reuters
Un avion d'AirFrance

Le vol AF22 en provenance de Roissy Charles-de-Gaulle a été escorté vers l’aéroport new-yorkais John F. Kennedy par des avions de chasse américains après avoir reçu une menace terroriste anonyme.

Selon une source anonyme au sein des autorités américaines citée par ABC News, la police du Maryland a reçu un appel anonyme avertissant de la présence d’une possible arme chimique à bord de l’appareil environ une heure avant son arrivée.

Deux avions de chasse F15 ont immédiatement été mobilisés en vue d’escorter discrètement l’avion de sorte que les passagers et l’équipage ne s’aperçoivent de rien.

D'après la chaîne de télévision locale WABC, suite à son atterrissage, l’avion sera stationné dans une zone sécurisée pour être fouillé par le FBI.

Le vol AF22 est parti de Roissy Charles-de-Gaulle à 06h32 GMT (08h32 locales) et est arrivé à New York à 14h17 GMT (10h17 locales).

Peu de temps après, un autre avion a également été escorté pour être fouillé suite à des menaces similaires. Il s’agit du vol SVR2 de Saudi Airways effectuant la liaison entre Djeddah et New York.

Les forces de police affirment avoir reçu plusieurs autres alertes similaires qui concerneraient des vols à destination d'autres aéroports américains, dont celui de Newark Liberty.

Au terme de l'inspection, aucun objet explosif n'a été découvert à bord d’aucun des avions, a fait savoir le FBI.

Les sources militaires citées par Fox 5 estiment qu’il pourrait s’agir d’un complot visant à interrompre le trafic aérien dans la région de New York, vu que les procédures standard de sécurité concernent des centaines de passagers et ce même si les menaces ne s'avèrent pas fondées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales