La France vers un boycott de l’Eurovision ? Cinq exemples qui lui donnent raison

Les Twin Twin lors de l'Eurovision 2014Source: Reuters
Les Twin Twin lors de l'Eurovision 2014

Une fois encore, la France n’a pas fait bonne figure à l’Eurovision, à tel point que certains se demandent s'il faut présenter un candidat l'année prochaine. L’occasion de revenir sur les candidats français qui n’ont pas laissé un grand souvenir.

Ce 60e Concours Eurovision de la chanson a consacré cette année la Suède, représentée par Mans Zelmerlow. Comme souvent ces dernières années, il faut chercher le candidat français vers le bas du palmarès. La représentante de la France, Lisa Angell, s’est classée 25e sur les 27 finalistes.

Au vu des performances décevantes des prétendants français, certaines voix commencent à s’élever. En premier lieu Nathalie André, directrice des programmes de France 2, chaîne qui diffuse l’événement depuis cette année, se plaint du mauvais classement de la candidate française et s’interroge même sur la participation future de la France à l’événement : «Je pense qu'il faut que la France arrête de participer à cette mascarade. Si on réfléchit à tous ces pays qui votent les uns pour les autres, souvent ce sont des pays qui se connaissent et qui ont des intérêts. Je ne veux pas rentrer là-dedans, je pense qu'il faut voter pour la musique, pour un artiste et pour une voix», a-t-elle déclaré.

L’audimat record de 27,6% accaparé par la chaîne durant cette édition pèsera dans la balance quand il s’agira de prendre une décision définitive. En attendant de savoir si la France y participera l’année prochaine, petit état des lieux des fautes de parcours et autres sorties de route de cinq représentants de la France au Concours Eurovision de la chanson.

 

2014 - Twin Twin - «Moustache»

L’année dernière, les Twin Twin interprétant le titre «Moustache» ont placé la France en dernière position du classement, performance inédite, alors que la charismatique Conchita Wurst remportait le concours.

L’un des membres du groupe a réagi dans les médias le lendemain de leur défaite en estimant qu’«être dernier à l'Eurovision, ça revient à arriver premier dans un monde normal».

 

2007 - Fatals Picards - «L’amour à la Française»

La France avait déjà joué la carte de l’humour et de la dérision en 2007 avec les Fatals Picards chantant «L’amour à la Française». Pour un résultat similaire ; ils ont terminé à la 22ème place avec 19 points.

 

1994 - Dan Ar Braz - «Diwanit Bugale»

En 1994, la France joue la carte régionale en présentant «Diwanit Bugale» de Dan Ar Braz, chanson interprétée en breton, surfant sur la vague celte qui secoue la France à l'époque. Malheureusement, le reste de l’Europe y est resté insensible, et la performance n'a recueilli que 18 points.

 

1986 - Cocktail Chic - «Européennes» 

Petite plongé dans les années 80 avec «Européennes» de Cocktail Chic, groupe de quatre femmes de la même famille qui étaient les choristes de Claude François. Le concours de l’Eurovision est connu pour son côté kitsch assumé. Mais quand on ajoute à cela l’exubérance des année 80, le mélange est détonnant. Le résultat lui, n'est pas à la hauteur, avec une 17e place sur 20 participants.

 

1966 - Dominique Walter - «Chez nous»

Et enfin, comment ne pas mentionner Dominique Walter, qui a recueilli un seul et unique point, avec son interprétation de «Chez nous». Cette chanson n’a apparemment pas trouvé son public. 

Cela ne l’empêchera pas de faire une – courte – carrière dans la musique avec notamment des chansons signées par Serge Gainsbourg.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales