Accusé d'exhibitionnisme, le député Robert Rochefort est écarté de la direction du MoDem

© Capture d'écran Wikipédia

François Bayrou, président du MoDem, a annoncé le 6 septembre qu’il avait mis fin aux fonctions du vice-président du parti, soupçonné de s'être masturbé dans un magasin à proximité d'enfants.

Interpellé le 31 août pour exhibition sexuelle présumée dans un magasin de bricolage, le député européen du MoDem Robert Rochefort a eu beau affirmer dans un communiqué qu'il s'agissait d'accusations non fondées, François Bayrou ne lui a pas laissé le choix.

Il a ainsi fait savoir qu'il avait demandé à Robert Rochefort de démissionner de ses fonctions. Le 6 septembre, un communiqué du MoDem a par ailleurs précisé qu'il serait remplacé par Yann Werhling, l'actuel porte-parole du parti. 

Interviewé par BFMTV le 2 septembre, Robert Rochefort avait nié les faits qui lui sont reprochés et a assuré avoir «reconnu des choses fausses» auprès de la police, ajoutant qu’il avait été «menacé». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales