Opération antiterroriste : une femme soupçonnée de préparer un attentat interpellée à Melun

Source: Reuters

Citant des sources policières, le site du Point révèle qu'une opération antiterroriste a eu lieu en région parisienne. Une femme soupçonnée d'être la veuve d'un djihadiste français mort dans une opération en Syrie a été interpellée.

«Omar a dit c'est le moment de s'occuper des mécréants». Envoyé de Belgique, ce SMS a mis la puce à l'oreille des enquêteurs, qui ont décidé d'interpeller la jeune femme qui l'avait reçu.

Cette dernière faisait l'objet d'une surveillance resserrée depuis la mort de son mari en Syrie rapporte le site de l'hebdomadaire Le Point, car les services de renseignements lui prêtaient l'intention de le venger.

La jeune veuve a ainsi été interpellée lors d'une opération menée conjointement par la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP) et le Service central du renseignement territorial (SCRT).

Selon des sources policières, le mystérieux Omar évoqué dans le SMS est l'alias de Fabien Clain. Ce Français, activement recherché par la police française et radicalisé de longue date, avait revendiqué les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, dans lesquels il pourrait avoir joué un rôle important. Plus qu'un simple porte-parole de Daesh, il pourrait être devenu l'un des cadres du groupe Etat islamique au sein de la brigade francophone.

Originaire de Roubaix, la jeune femme interpellée vivait en région parisienne. Son mari était un djihadiste français, mort dans une opération en Syrie récemment. Cinq hommes originaires de Roubaix avaient trouvé la mort en même temps que lui.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales