Orly : un fusil à pompe et une carabine 22 long rifle retrouvés au domicile d'un agent de sécurité

Source: Reuters

La police a trouvé lors d'une perquisition des armes chez un agent de sécurité de l'aéroport d'Orly. L'homme présentait depuis plusieurs mois des signes de radicalisation.

La radio RTL indique que l'agent de sécurité appréhendé chez lui à Athis-Mons, dans l'Essonne présentait des signes «inquiétants» de radicalisation. L'homme a été interrogé puis relâché après avoir été mis en examen pour détention illégale d'armes. Une procédure administrative va être lancée pour lui retire le badge d'accès aux zones sécurisées d'Orly, badge dont l'octroi est du ressort des services de l'Etat.

Avec la vague d'attentats en Europe, la sécurité dans les gares et les aéroports reste une question cruciale. Les aéroports de Paris voient passer chaque année près de 95 millions de passagers. Près de 85 000 personnes disposent de badges d'accès aux zones sécurisées. En décembre 2015, après l'attentat du bataclan, quelque 70 employés des aéroports de Paris s'étaient vu retirer leur accréditation, «notamment pour des phénomènes de radicalisation». 

Lire aussi : Un kamikaze de l'aéroport de Bruxelles y avait travaillé pendant cinq ans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales