Violente altercation entre la police et la mère de deux mineures qui se baignaient voilées

Source: Reuters

A Marseille, alors que des policiers demandaient à des adolescentes qui se baignaient voilées de sortir de l'eau, leur mère s'est interposée. Conduite au poste, elle fait l'objet d'une procédure pour «outrage, menaces et apologie du terrorisme».

La polémique sur le burkini n'en finit pas. Vendredi 12 août au soir, l'interpellation de deux jeunes filles a mal tourné. Face aux demandes des policiers qui leur intimaient l'ordre de quitter les lieux, leur mère de 38 ans s'est énervée et s'en est pris aux forces de l'ordre, à tel point que les CRS ont été contraints d'intervenir pour la maîtriser. 

Conduite au poste de police, elle fait désormais l'objet de poursuites et sera jugée par le tribunal correctionnel de Marseille. 

Cet été, le projet de journée burkini dans un parc aquatique des Bouches-du-Rhône interdite aux hommes et où le maillot islamique serait requis pour les femmes a déclenché une levée de boucliers, conduisant à l'annulation de l'évènement et donnant l'exemple à plusieurs maires de France qui ont décidé de l'interdire sur leurs plages.

Depuis 2010, le port du voile intégral est interdit dans l'espace public. Le burkini, qui couvre les cheveux mais pas le visage, n'est pas concerné par cette loi et son interdiction relève de la seule compétence du maire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales