Défense : Un drone européen d'ici 2025 pour contrer l'hégémonie des Etats-Unis

Drone présenté au Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget en 2007© Wikipédia commons
Drone présenté au Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget en 2007

Les ministres de la Défense français, allemand et italien ont signé un accord prévoyant une phase d'étude de deux ans sur l'élaboration d'un drone de dernière génération MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance).

Les trois principales sociétés aérospatiales européennes Airbus Defence&Space, Dassault Aviation et Finmeccanica avaient proposé le lancement de la phase d'étude déjà en Juin 2014.

Les études visent à déterminer un prototype répondant à une expression de besoin commun en termes de performance, de calendrier et de coût.

Cette phase d'étude devra être suivie d'une «phase de développement» complète qui permettrait une livraison des premiers appareils vers 2025. Le nouveau système pourra effectuer des missions de renseignement à longue distance, de surveillance et de reconnaissance et pourra être utilisé à des fins militaires, mais également civiles, comme le contrôle des frontières, la lutte contre les incendies et la surveillance des catastrophes.

L’Allemagne, la France et l’Italie pourront intégrer la participation d’autres nations européennes lors des phases de développement et d’approvisionnement. Selon des responsales officiels, la Pologne et l'Espagne ont d'ailleurs exprimé leur intérêt. Pour les ministres, le développement du drone MALE permettra «d'assurer la souveraineté du continent européen».

Un drone américain Reaper© wikipedia commons
Un drone américain Reaper

Ce programme a pour but de faire face à l'hégémonie totale des Etats-Unis dans ce secteur. Selon un rapport, les Etats-Unis représentent 77% du marché mondial des drones civils et militaires dont le potentiel se chiffre à 89 milliards de dollars sur la période 2013-2022. L'Europe est très loin derrière.

Bien que les drones représentent une importante avancée technologique dans le domaine de l'armement, ils sont aussi tristement célèbres pour les dommages collatéraux qu'ils peuvent entrainer. En 10 ans, jusqu’à 960 civils ont été tués rien qu’au Pakistan dont 207 enfants. En avril dernier, un drone américain avait également provoqué la mort de deux otages innocents lors d'une opération anti-terroriste toujours au Pakistan. 

En savoir plus : Les morts civiles sous les frappes de drones ne comptent pas quand il s’agit de Pakistanais

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales