France : un séjour d'été animé par un imam radical financé par la CAF ?

© Affiche de l'association Vacances Ethiques

Un séjour prévu du 21 au 28 août dans les Hautes-Alpes accueille un imam connu pour ses prêches extrémistes. Ces vacances seraient financées par la CAF pour les femmes qui y sont affiliées...ce que la CAF dément.

Organisé par «Vacances Ethiques», une association de femmes musulmanes, le séjour est ouvert aux personnes bénéficiaires des allocations de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), précise sur son site l'association. 

Problème : ces vacances ont pour invité d'honneur l’imam radical Aammi Hassen Bounamcha, auteur de prêches controversés sur les femmes et les homosexuels. 

Prédicateur à Aubervilliers, il s'exprime aussi régulièrement dans des vidéos sur Youtube. A la mosquée L’Olivier, à Boulogne Billancourt, il s’est notamment exprimé en faveur du mariage forcé. 

Jugeant la séduction impure, il fustige les mœurs des femmes occidentales et les mœurs françaises en général dans sa vidéo «La jeunesse entre vice et vertu» sur Youtube. 

«En France dit-il, le vice est une nature humaine, facilité par les médias [... ] Vous avez vu les femmes attirantes, qui marche d’un côté, puis de l’autre côté, est-ce que c’est une démarche normale ? Ce n’est pas une façon pieuse de marcher. Quand une femme sort de chez elle, il y a le diable et un ange qui l’attendent devant la porte. Si elle marche d’une façon pieuse, c’est l’ange qui ira avec elle, si c’est d’une façon décadente c’est le diable, et il habite les parties intimes, son derrière» dit-il, parlant moitié en arabe moitié en français. 

Estimant que le port de short est «une honte» et le sexe, «un vice», il n'épargne pas non plus les homosexuels, estimant que les tremblements de terre de San Francisco dans les années 80 sont un «châtiment d'Allah» pour se débarrasser d'eux. 

Attaquée sur ces questions sur sa page Facebook, l'association Vacances Ethiques ne répond pas concernant l'imam et ses prêches, et se contente de dire que «La CAF ne nous finance pas. Elle finance des familles qui partent en vacances dans un centre de vacances agréé».

Interpellée sur Twitter, la CAF a quant à elle répondu qu'elle ne finançait pas le séjour organisé par Vacances Ethiques. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales