Un Malien impliqué dans des réseaux djihadistes expulsé du territoire français

- Avec AFP

© GUILLAUME SOUVANT Source: AFP

Le 6 août, le ministère de l'Intérieur a annoncé avoir procédé au renvoi d'un ressortissant du Mali, en raison de ses liens avec des milieux djihadistes. Un jour avant lui, un Algérien avait été expulsé pour des raisons similaires.

Moussa Keita, un Malien qui faisait peser une menace grave sur l'ordre public selon le ministère français de l'Intérieur, a été expulsé du territoire le 5 août, ont fait savoir les autorités.

Cette décision a été prise sur la base d'un arrêté ministériel prononcé le 1er août 2016 en raison de l'appartenance de l'individu à «la mouvance islamiste pro-djihadiste».

Celui-ci venait de sortir, le jour-même, d'un centre de détention où il avait purgé une peine pour plusieurs vols avec arme en bande organisée, a précisé une source proche du dossier à l'agence AFP. Selon cette même source, le ressortissant malien avait également affirmé vouloir rejoindre les terres de djihad, en Syrie et en Irak.

C'est la 81e expulsion de ce type réalisée par les autorités françaises depuis 2012. Le 4 août, c'est un Algérien, Abdelkrim Mostefai, qui avait été expulsé vers son pays pour les liens qu'il entretenait avec des milieux djihadistes.

Lire aussi : «Brûlez les Français !» : l'Etat islamique s'en prend encore à la France dans une vidéo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales