Menton : 300 migrants déambulent dans la ville après avoir franchi la frontière franco-italienne

© Capture d'écran DailyMotion

Le 5 août, un important groupe de migrants, estimé à 300 personnes par Nice Matin et encadré par des militants de l'association No Borders, a franchi la frontière entre l'Italie et la France à Menton, a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes.

Mécontents de leurs conditions d'accueil en Italie, les migrants avaient quitté au petit matin leur camp de la ville frontalière de Vintimille, géré la Croix-Rouge, pour passer en France par le poste frontière de Menton (Alpes maritimes). Certains sont même passés par les rochers. 

Sur les images d'une vidéo publiée par Nice Matin, on peut voir des centaines de migrants en provenance d'Afrique en train de marcher le long de la mer, encadrés par les forces de l'ordre. 

Après avoir patienté sur le pont Saint-Ludovic, le groupe s'est mis à marcher dans le calme en direction de Menton, toujours sous la surveillance rapprochée de la police. 

Si certains migrants sont restés au niveau de Port Garavan, d'autres ont continué leur chemin jusque dans les rues du centre-ville de Menton.

Le député Les Républicains (LR) des Alpes-Maritimes et président du conseil départemental Eric Ciotti, qui a estimé le nombre de migrants à 400, a exigé du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué diffusé dans la soirée du 5 août «une action d'urgence visant à réadmettre en Italie, dès ce soir, les migrants qui viennent d'arriver à Menton».

Lire aussi : Italie : une campagne choc pour dissuader les migrants de venir en Europe (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales