Prêtre égorgé : les deux djihadistes se sont rencontrés quatre jours avant les faits sur Telegram

Prêtre égorgé : les deux djihadistes se sont rencontrés quatre jours avant les faits sur Telegram
Suivez RT France surTelegram

Les deux assassins du père Jacques Hamel, Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, seraient entrés en contact via l'application cryptée Telegram, le 22 juillet, soit... quatre jours avant la prise d'otage dans l'Eglise de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Selon les informations révélées ce dimanche par Le Parisien et La Voix du Nord, Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean sont entrés en contact via la messagerie Telegram quelques jours seulement avant de commettre l'attentat qui a coûté la vie à un prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Les deux auteurs de l'attaque de mardi qui a coûté la vie au père Jacques Hamel dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray se seraient rencontrés physiquement le 22 juillet, soit quatre jours avant leur passage à l'acte.

La Voix du Nord a interrogé un individu présenté comme «fiché S», qui aurait participé au réseau d'Adel Kermiche sur Telegram. Ce dernier confirmerait que les deux terroristes ne se seraient rencontrés que très peu de temps avant l'attentat, mais auraient longuement échangé sur l'application de messagerie chiffrée auparavant. 

Trois personnes, dont un demandeur d'asile syrien, ont été placées en garde à vue, dans l'enquête sur l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Un homme interpellé la veille du drame a été mis en examen et écroué.

Le prêtre Jacques Hamel avait été égorgé le 26 juillet, et une des victimes de la prise d'otage, un paroissien, est toujours entre la vie et la mort.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix