Pour SOS racisme, Daesh est une «secte d'extrême droite»

Source: Reuters

Dans un communiqué publié en réaction à l'attentat commis dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, l'association désigne le coupable, l'Etat islamique, qu'elle qualifie de «secte d'extrême droite». Sur Twitter, les internautes s'insurgent.

«En se revendiquant de Daesh, les deux assassins montrent une fois de plus le caractère sanguinaire de cette secte d’extrême droite aux orientations racistes, antisémites, sexistes et homophobes» peut on lire dans le communiqué sur le site de SOS racisme

Dénonçant un acte «barbare et odieux», «d’une infinie lâcheté perpétré par des personnes animées d’une haine de la vie», l'association de lutte contre le racisme appelle à «ne pas être dupe de l’objectif fondamental des terroristes et de leurs commanditaires». 

Comme l'explique Dominique Sopo, président de SOS Racisme, dans le communiqué : «Ce but, c’est celui d’enclencher le cycle infernal de la haine au sein de notre société. Notre meilleure protection, c’est de leur montrer avec éclat que leurs tentatives rencontreront l’échec».

Sur Twitter, le qualificatif de l'Etat islamique en tant que secte d'extrême droite provoque l'indignation des internautes. 

Mardi 26 juillet, deux individus ont pris cinq personnes en otage dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray au sud de Rouen. Les deux forcenés ont été abattus après avoir égorgé le prêtre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales