François Molins : «Un des deux tueurs identifié comme Adel Kermiche» est né en France

capture d'écran
capture d'écran

On en sait un peu plus sur l'un des deux tueurs de l'attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray après la conférence de presse du procureur de la République de Paris, François Molins. Adel Kermiche portait un bracelet électronique.

Adel Kermiche «n'a aucune condamnation sur son casier judiciaire mais est toutefois connu de la justice antiterroriste», a indiqué François Molins. Kermiche, né le 25 mars 1997 dans la localité de Mont-Saint-Aignan en Seine-Maritime, avait en effet tenté de partir plusieurs fois en Syrie. Le 11 mai 2015, il a été interpellé en Turquie, sous le coup d'un mandat d'arrêt international. Kermiche est alors expulsé de la Turquie vers la Suisse, puis remis à la France.

L'homme est alors placé en détention puis assigné à résidence par le juge antiterroriste contraint de porter un bracelet électronique. Le 25 mars 2016, la chambre de l'instruction de Paris confirme la solution du bracelet électronique plutôt que la détention provisoire.

«S'agissant du second terroriste neutralisé par les services d'intervention spécialisés, son indentification est toujours en cours», a encore indiqué le procureur de la République de Paris, alors qu'une carte d'identité a été trouvée sur les lieux du crime.

En savoir plus : Prêtre égorgé par les terroristes de Daesh : la France «frappé une fois encore par la barbarie»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales