Procureur de Paris : le tueur de Nice a bénéficié de complicités et son acte était «prémédité»

- Avec AFP

Procureur de Paris : le tueur de Nice a bénéficié de complicités et son acte était «prémédit黩 Eric Gaillard Source: Reuters
Le procureur François Molins

Alors que l'enquête progresse toujours, le procureur de la République de Paris François Molins a indiqué que Mohamed Lahouaiej Bouhlel a bénéficié de complicités pour commettre son crime, dont «le caractère prémédité» est confirmé.

«Les investigations menées depuis la nuit du 14 juillet dernier n'ont cessé d'avancer et ont permis non seulement de confirmer plus encore le caractère prémédité du passage à l'acte mortifère de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, mais également d'établir que ce dernier avait pu bénéficier de soutiens et de complicités dans la préparation et la commission de son acte criminel», a indiqué François Molins en conférence de presse le 21 juillet.

Lire aussi : Dispositif policier à Nice le 14 juillet : Cazeneuve ordonne une enquête administrative

Le procureur a ajouté qu'une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris.

Quatre hommes et une femme ont par ailleurs été arrêtés dans le cadre de l’enquête.

«Le parquet a ouvert à la mi-journée une information judiciaire des chefs de participation à une association de malfaiteurs terroristes, en vue de la préparation d'un ou plus crimes d'atteinte aux personnes», a fait savoir François Molins. Il a précisé avoir requis le placement en détention provisoire de ces cinq personnes, qui ne sont «pas connues des services spécialisés de renseignement».

Lire aussi : Sous-effectifs, barrages partiels... Les failles du dispositif de sécurité du 14 juillet à Nice

Tueur de Nice : ce que l'on sait déjà

  • Il n’était pas religieux pratiquant, consommait du porc, buvait de l’alcool et était doté d’une «sexualité débridée», selon François Molins.
  • Son intérêt pour la mouvance djihadiste serait «récent». Il s’était laissé pousser la barbe (à laquelle il attribuait un sens religieux) peu de temps avant son acte. Comme le montre son historique, il avait effectué, au cours du mois de juillet, des recherches sur des chants religieux appelant au djihad et sur l’attentat d’Orlando.
  • Il avait effectué des repérages sur la Promenade des Anglais, avant de prendre contact avec la société de location du camion dès le 4 juillet.
  • Il s’agit d’un Tunisien qui était domicilié à Nice, comme en témoignent les papiers retrouvés à l’intérieur du véhicule.
  • Il était connu de la justice pour violences. Il avait été condamné en mars 2016 pour l’agression d’un automobiliste.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»