«Dehors ou la mort», une mosquée de Bron prise pour cible (PHOTOS)

La police recherche les auteurs de l’inscription menaçante taguée sur les murs de la mosquée de Bron© Capture d'écran du compte Twitter : @F_Debranche
La police recherche les auteurs de l’inscription menaçante taguée sur les murs de la mosquée de Bron

Le mur d'enceinte d'une mosquée de Bron, près de Lyon, a été tagué dans la nuit de mardi à mercredi 20 juillet. Des menaces de morts ont été inscrites. La préfecture ainsi que l’association qui gère le lieu de culte ont fortement condamné cet acte.

Beaucoup craignaient des représailles sur les sites musulmans après l’attaque de Nice... Si les motivations du tag qui a visé dans la nuit de mardi à mercredi 20 juillet une mosquée de Bron sont pour l’instant inconnues, difficile de ne pas voir un lien. «Dehors ou la mort.» Voici ce que les fidèles de cette mosquée située près de Lyon on découvert au petit matin.

L’inscription menaçante a été taguée à la peinture rouge sur le muret clôturant le bâtiment. La plaque d’entrée de l’établissement a également été recouverte de peinture.

«Un acte irresponsable»

«C'est la première fois que la mosquée est victime de vandalisme», a déploré Belgacem Louhichi, président de l'Association culturelle musulmane de Bron (ACMB). Il a annoncé son intention de porter plainte.

En savoir plus : Nice : après le carnage, place à la colère

Du côté de la préfecture, l’indignation est de mise. «Cet acte irresponsable sème la discorde et crée un contexte de division alors que l’heure doit être plus que jamais à l’unité nationale», a souligné le préfet du Rhône, Michel Delpuech.

«L’État islamique n’a de cesse de vouloir fracturer la société française. L’État républicain doit y répondre par l’esprit de concorde qui ne saurait laisser place à quelque amalgame que ce soit», a ajouté l’homme d’Etat. Il a déclaré apporter «tout son soutien aux responsables de la mosquée».

Une enquête a été ouverte pour connaître les auteurs de la menace. La mosquée de Bron est située dans le quartier populaire de Terraillon. Elle a été inaugurée en mai 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales