Après l'attentat de Nice, Georges Fenech prône un «Guantanamo à la française»

- Avec AFP

Source: Reuters

Président de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015, le député républicain Georges Fenech a appelé à construire un «Guantanamo à la française» afin de «gérer le raz-de-marée de retours de djihadistes du théâtre irako-syrien».

«Un Guantanamo à la française serait la solution la plus simple. Un établissement dédié à des individus radicalisés serait effectivement une solution», a déclaré Georges Fenech dans un entretien à Valeurs Actuelles.

«Ce qui m'inquiète beaucoup, c'est le défaut d'anticipation par le gouvernement de ce qui risque de se passer, explique le député du Rhône. Nous allons assister à un véritable raz-de-marée de retours de djihadistes sur notre territoire, car Daesh perd beaucoup de terrain, l'organisation va tomber, c'est une question de mois. Rien n'a été anticipé sur ces retours», a-t-il poursuivi.

Selon les chiffres donnés par Manuel Valls mardi à l'Assemblée, 2 147 ressortissants français ou étrangers résidant en France, sont connus pour leur implication dans les filières syro-irakiennes. Plus de 1 000 ont séjourné dans la zone, 680 adultes y sont toujours présents, dont un tiers de femmes, 187 sont morts au cours de combats. 179 individus sont en transit dans un pays tiers pour rejoindre la zone ou en revenir et 203 sont revenus sur le territoire français.

Pour Georges Fenech, «le gouvernement n'a plus le temps et n'est plus en capacité politique de réformer quoi que ce soit. On va perdre les huit mois à venir».

Lire aussi : La CIA déclassifie de nouveaux documents sur les règles de torture après le 11 septembre

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales