Paris : un homme en djellaba crée une vague de panique devant l'Ecole militaire

© MIGUEL MEDINA Source: AFP

Un individu a créé une grande confusion dans le quartier parisien des Invalides, en déposant une valise devant l'Ecole militaire de la capitale avant de réaliser une prière de rue.

Quelques jours seulement après l'attaque meurtrière au camion de Nice, la scène, rapportée par Le Parisien, a eu son petit effet : mardi 19 juillet, un homme vêtu d'une djellaba blanche (longue robe traditionnelle d'Afrique du Nord) a posé une valise devant les grilles de l'Ecole militaire – un établissement du VIIe arrondissement de Paris – après avoir été refoulé à l'entrée de celle-ci.

L'homme s'est ensuite éloigné légèrement de son bagage, afin de s'adonner à... une prière de rue.

L'événement a provoqué un mouvement de panique dans les environs, mais a également suscité l'intervention de la brigade anti-criminalité. Face au refus de l'homme d'ouvrir sa mystérieuse valise, la brigade a demandé des renforts à la Préfecture de police, qui a établi un périmètre de sécurité autour de l'objet suspect.

Un déploiement impressionnant des forces de l'ordre, au regard du résultat : la valise ne contenait, finalement, que de banals effets personnels...

L'homme en djellaba, un ressortissant brésilien arrivé sur le territoire français en juillet 2015 depuis Dubaï, a été placé en garde à vue. Il a ensuite été transféré à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, en raison de ses propos confus et incohérents.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales