Le coiffeur de François Hollande payé près de 10 000 euros par mois

© FRANCK FIFE Source: AFP

9 895 euros : c'est la rémunération mensuelle brute du coiffeur du président de la République, d'après la lettre d'engagement que s'est procurée le Canard enchaîné.

A ce tarif-là, la coupe de cheveux a intérêt à être impeccable : 9 895 euros bruts sont versés, chaque mois, au coiffeur attitré de François Hollande. Soit, à un cheveu près, le salaire d'un ministre – 9 940,20 euros mensuels !

L'heureux employé de l'Elysée – un certain Olivier de 46 ans – a signé son contrat de travail en mai 2012, comme l'a révélé Le Canard enchaîné. Une lucrative opportunité qui lui a été permise par la recommandation d'un ancien conseiller du chef de l'Etat, Faouzi Lamdaoui (qui a quitté les services du président en 2014).

La démesure de ce salaire est d'autant plus surprenante que celui-ci a été fixé dès l'entrée à l'Elysée du candidat socialiste, qui avait fait de la «présidence normale» l'un des axes forts de sa campagne. François Hollande s'était engagé, en ce sens, à réduire de manière significative les dépenses de l'Elysée. Le chef d'Etat avait notamment choisi de réduire de 30% son salaire, à 14 999,78 euros par mois.

La responsable de la rédaction et de la signature du contrat d'embauche, l'ancienne directrice de cabinet du président Sylvie Hubac, est désormais présidente du RMN-Grand Palais (un établissement public ayant pour vocation de promouvoir le patrimoine des musées).

Une erreur de communication de ce type avait coûté cher à un proche de François Hollande. En avril 2014, le conseiller de l'Elysée Aquilino Morelle avait dû présenter sa démission, à la suite d'une double polémique déclenchée par Mediapart : il était accusé de conflit d'intérêt, et se faisait par ailleurs cirer ses luxueuses chaussures dans un salon de l'hôtel Marigny, tout proche du palais présidentiel...

A lire aussi : Le retour d'Agnès Saal au ministère de la Culture ne passe pas sur Twitter

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales