Macron prépare son premier meeting politique, la gauche anti-loi Travail prévoit de gâcher la fête

Macron prépare son premier meeting politique, la gauche anti-loi Travail prévoit de gâcher la fête© ERIC PIERMONT Source: AFP

Le ministre de l'Economie va tenir le soir du 12 juillet, dans la capitale, son tout premier meeting en tant que leader du mouvement «En Marche !». Des opposants à la loi Travail prévoient de se rassembler pour faire entendre leur mécontentement.

Trois mois après le lancement de son mouvement «En Marche !», Emmanuel Macron organisera son tout premier meeting personnel, mardi 12 juillet à 20h, à la Mutualité à Paris.

Selon les informations du magazine Marianne, le ministre de l'Economie devrait tenir un discours de politique générale très critique à l'égard du président de la République et du gouvernement, devant plus de 1 500 fidèles. Il s'agirait d'une mise en bouche avant la publication, à la fin de l'été, d'un manifeste dans lequel seront exposées ses idées en vue de la prochaine élection présidentielle, à laquelle, officiellement, il n'est pas candidat.

Avec ce meeting, Emmanuel Macron pourrait dissiper le flou autour de la nature de son mouvement, «En Marche !», qui se veut transpartisan et au-dessus du clivage droite-gauche. Lors de sa création, le ministre avait assuré que l'organisation politique ne présenterait pas de candidat à l'élection présidentielle...

Colère de Valls et manifestation anti-Macron

Interrogé sur l'initiative de son ministre alors qu'il s'apprêtait à entrer dans l'hémicycle du Sénat, dans l'après-midi du 12 juillet, Manuel Valls n'a pas caché son agacement, affirmant qu'il était «temps que tout cela s'arrête», selon des images diffusées par BFMTV.

Si l'événement fait grincer des dents du côté de l'exécutif, il ne laisse pas non plus indifférent les opposants à la loi Travail, qui voient en Emmanuel Macron la figure de proue de l'orientation sociale-libérale du quinquennat. Ceux-ci comptent en effet se rassembler dès 18h devant la Mutualité, pour rappeler au ministre leur opposition à la politique gouvernementale.

Lire aussi : 30 000 manifestants ont marché dans toute la France contre la loi Travail

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»