Dix agriculteurs condamnés à des peines de prison pour une manifestation à Caen

Très remontés, les agriculteurs s'en étaient pris à plusieurs bâtiments dont un Monoprix le 31 mai 2015 à Caen© Capture d'écran du compte Twitter : @francetvinfo
Très remontés, les agriculteurs s'en étaient pris à plusieurs bâtiments dont un Monoprix le 31 mai 2015 à Caen

Des agriculteurs qui ont participé à une manifestation à Caen le 31 mai 2015 ont été condamnés le 7 juillet à des peines de quatre à six mois de prison avec sursis pour des dégradations commises, notamment contre des bâtiments officiels.

Ils sont allés manifestés et ont frôlé l'incarcération. Une dizaine d’agriculteurs qui avaient participé à une manifestation houleuse le 31 mai 2015 ont été condamnés à des peines de prison avec sursis.

Parmi les prévenus, figuraient l'ancien président de la FDSEA du Calvados et son ancien secrétaire général, qui avaient démissionné peu après cette manifestation. Ils ont tout deux été condamnés à six mois avec sursis, comme quatre autres prévenus.

Les agriculteurs, qui avaient tous un casier judiciaire vierge, sont condamnés pour des dégradations au détriment d'un Monoprix, de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) ou de la préfecture.

Ceux qui étaient également poursuivis pour extorsion au détriment de Monoprix ont été relaxés de ces faits.

Une facture élevée

La DDTM avait évalué son préjudice à 820 000 euros. Très en colère, les agriculteurs avaient aspergé l’administration de 10 000 à 12 000 tonnes de lisier, qui s'était en grande partie infiltré dans le bâtiment selon le président du tribunal Christophe Subts.

«Il s'agit d'un avertissement que la justice a voulu pour que soit évité tout débordement. Contester oui, dégrader non», a commenté jeudi le président de la FDSEA du Calvados Patrice Lepainteur, assurant que «les conséquences» de ces manifestations n'avaient «pas été imaginées».

Les agriculteurs n'ont pas encore décidé si ils faisaient appel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales